A chaque bouton sa raison !

medecine-chinoise-happy-book

Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, nos boutons sont situés sur une zone de notre visage qui est reliée à un organe. Cet organe est quant à lui le berceau d’émotions. Des émotions qu’il faut détecter, afin de les solutionner et de venir à bout de nos tracas qui assiègent notre frimousse.

«On regarde le reflet externe pour connaître l’organe interne et l’on apprécie ainsi la maladie» Traité le Ling Shu

medecine-chinoise-peau

Pressons le bouton de la solution !

Cela peut nous paraître bien flou comme culture, à nous occidentaux modernes, mais la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC) part du principe qu’il existe une correspondance indéniable entre les différentes zones de notre visage et nos organes internes. Le “dehors” n’est autre que le reflet du “dedans“, autrement dit le psychique est attaché au physique. Alors pour cette fois-ci, on peut l’affirmer sans hypocrisie : la beauté intérieure compte énormément !

Chaque organe répond à une fonction physiologique mais aussi à la gestion d’émotions précises. Si celles-ci sont chamboulées ou malmenées, des boutons apparaissent alors sur notre minois sur des zones définies. Pour résumer la chose (car c’est une médecine bien plus complexe que ça !) :

  • La colère (Nu) est associée au foie.
  • La joie pathologique (Xi) est associée au cœur.
  • La tristesse (You) est associée aux poumons. 
  • Les soucis (Si) sont associés à la rate/pancréas. 
  • La peur (Kong) est associée aux reins. 

Les organes Yin, les organes Yang et les entrailles exceptionnelles

Selon la MTC nous avons 12 organes vitaux répertoriés en deux parties :

Les organes Yin qui ont pour fonction de produire les substances vitales au corps, de les transformer, réguler et stocker : le cœur, la péricarde, les poumons, la rate, le foie et les reins.

Les organes Yang qui ont pour fonction d’absorber la nourriture servant à la formation de substances vitales, de les répartir dans le corps et de trier voire de les rejeter : l’estomac, l’intestin grêle, la vésicule biliaire, la vessie, le gros intestin et le triple réchauffeur.

A ces 12 organes vitaux s’ajoutent bien sur 6 entrailles exceptionnelles : le cerveau, les os, la moelle, les vaisseaux, l’utérus et la vésicule biliaire (classée aussi en Yang).

Ce que vos boutons vous disent…

Pour la médecine chinoise, les zones de notre visage où apparaissent nos boutons ne sont pas anodines. Elles sont le résultat d’un trouble physique ou émotionnel d’un organe directement relié. Voici quelques pistes afin de cibler le problème et de mieux y remédier.

Regardez sur le dessin ci-dessus à quel(s) organes(s) correspond(ent) vos zones d’irruption de boutons et référez-vous ci-dessous.

Le foie/vésicule biliaire est lié à la colère, la frustration, le refoulement émotionnel, l’irritabilité, la rage, la rancune, l’humiliation, ou encore l’agressivité et l’impatience. C’est-à-dire que chacune de ces émotions va affecter le foie. Les symptômes pour les personnes qui expriment de manière exagérée leur colère sont des migraines, des rougeurs dans le cou/visage, des vertiges, et pour les personnes qui refoulent ces émotions : des ballonnements, des règles irrégulières, des soupirs fréquents, un besoin de bailler ou s’étirer ou une boule à la gorge.

Le cœur/intestin grêle est associé à la joie, mais la joie excessive et nocive (si, si ça existe !) c’est-à-dire l’agitation, la frénésie, l’enthousiasme extrême, l’exaltation ou l’euphorie, toutes les excitations qui nuisent à la sérénité et à la pensée optimiste. Les symptômes sont le fait de parler beaucoup, d’être agité et nerveux et avoir parfois quelques troubles du sommeil.

Les poumons/intestins sont jumelés à la tristesse, le chagrin, la dépression, les remords ou la désolation. Sur une longue durée, la tristesse épuise notre énergie intérieure. Les symptômes sont la fatigue, les pleurs, l’essoufflement et une voix faible.

La rate/pancréas est la maison de la pensée, elle est adjointe aux tracas, la nostalgie, la réflexion excessive, les soucis, l’anxiété, le sentiment d’impuissance. Si la rate est faible elle nuit à notre concentration, notre analyse et notre adaptabilité. Les symptômes sont la rumination de pensées, des pertes de mémoire, des difficultés de concentration, de la fatigue ou des problèmes d’endormissement.

 Les reins/Vessie sont liés à la peur, l’angoisse, la crainte, l’appréhension et les phobies. Les symptômes sont des bouffées de chaleur, une gorge sèche ou une incontinence urinaire.

Même s’il n s’agit que d’une entrée en matière succincte, vous détenez maintenant certaines clés pour débuter un travail plus approfondi sur vous et vos émotions . Apprenez à vous relaxer, à relativiser les événements qui surviennent, cela évitera de vous tordre les boyaux, au sens figuré comme au sens propre !

Découvrez notre “Challenge bonheur” ici, une méthode simple pour augmenter sa joie de vivre. Et comme Lotus & Bouche Cousue est soucieux de votre bien-être, voici quelques idées simplissimes pour se vider la tête :

50-facons-break

Pour ceux qui souhaitent approfondir les piliers de la MTC, voici quelques ouvrages pour débuter Premiers pas vers la médecine chinoise, Découvrir la Médecine Chinoise ou Energie et médecine chinoise