planning-menus-01

Faites des économies de temps et d’argent (et de calories) en organisant vos repas. Téléchargez dès maintenant notre planning à menus pour vous simplifier la vie ! 

Le nouveau bon réflexe

La vie est belle lorsqu’elle est spontanée, mais elle est quand même bien pratique lorsqu’elle est aussi organisée dans certains domaines. Au détour de promenades sur les réseaux sociaux, nous avons constaté que beaucoup d’internautes cherchaient des plannings afin d’organiser leurs menus hebdomadaires, et que parfois même certains en achetaient. Au début l’idée peut sembler étonnante, pourquoi se compliquer donc la vie ? On fait avec ce que ce gourmand de réfrigérateur n’a pas ingéré et ça fera l’affaire (car il est évident que le pack de 4 Kinder Pingui n’a pas été mangé par notre boulimie nocturne… non, non). Le planning à menus est en fait un vrai bon réflexe à adopter. Il permet d’anticiper et ainsi de mieux gérer cette tâche multi-quotidienne qu’est la préparation d’un repas.


Télécharger le PDF du planning pour menus ICI

planning-menus

Organiser son alimentation

Nous avons adopté ce nouvel usage et nous en sommes ravies ! Cela parait anodin, mais planifier c’est aussi économiser du temps et de l’argent. Tout simplement car cela évite les courses éparpillées. Vous savez cette sensation lorsque vous faites un tour chez Zara, que vous trouvez 10 pièces sublimes mais finalement aucune ne s’accordent entre elles, on a un peu le même problème en grande surface pour la nourriture ! Organiser son alimentation c’est donc :

  • Gagner du temps, ne plus comater dix minutes devant son frigo ouvert pour finalement le refermer les mains et la créativité culinaire vides, puis le rouvrir et faire à nouveau le même constat, ah non ça c’est juste moi.
  • Faire des économies et éviter le gaspillage, puisque ces tomates ont été achetées pour être cuisinées avec cette mozzarella et ne vont donc pas se retrouver sans partenaire dans ma cuisine, à pourrir en attendant que je leur achète un mari aux prochaines courses. Vous achetez donc uniquement ce que vous allez manger, et ça c’est déjà une mini-victoire.
  • Se libérer la tête, car malgré tout cela fait partie des questionnements quotidiens « qu’est-ce qu’on va bien pouvoir manger ce soir ? »
  • Manger équilibré, car le travail est pré-mâché, même en cas de flemmingite aiguë, vous n’aurez qu’à suivre ce que vous vous êtes noté.

Quelques conseils pour bien utiliser le planning à menus

  • Prendre un moment dans le week-end par exemple le dimanche avant le film du soir, pour mettre sur papier vos premières idées. L’objectif n’est pas de remplir intégralement le planning, mais de s’alléger au moins les deux ou trois prochains jours.
  • Ne pas se lancer dans des plats trop complexes à confectionner en semaine, ou alors les préparer à l’avance le week-end.
  • Privilégier le crayon à papier, ce n’est pas parce qu’on fige nos idées à un instant T qu’elles ne changeront pas (l’appel d’un Big Mac est si vite arrivé) !
  • Faire participer la personne qui partagera les repas.
  • Ne pas hésiter à utiliser internet pour des idées de recettes. Certains sites comme ici vous proposent, en fonction des ingrédients qu’il vous reste, des recettes.

Ma to-do list

Afin d’optimiser au mieux son organisation, nous vous avons préparé une to-do list pour ne rien oublier !


Télécharger le PDF de la to-do list ICI

to-do-list-macaron-carré

to-do-list

 

Partager cet article :
Écrit par Lotus & Bouche Cousue