Soigner et éviter les courbatures : elles peuvent être très douloureuses, parfois incommodantes et pourtant, avec de bons réflexes elles peuvent être évitées !

Pourquoi a t-on des courbatures ?

Il s’agit de mini-lésions musculaires dues à des micro-traumatismes. Le corps va alors tenter de réparer le muscle par le biais d’une réaction inflammatoire minime. Selon la théorie du phénomène de surcompensation, la fibre musculaire abîmée se construirait de façon à rendre le muscle plus fort et endurant. Bien évidemment, il faut veiller à ne pas abuser de ce phénomène sous peine de blessure.

Les courbatures sont des douleurs, parfois incommodantes, qui surviennent après des efforts physiques (principalement le running et le renforcement musculaire), parfois quelques heures après, mais atteignent leur pic souvent le sur-lendemeain pour s’estomper ensuite rapidement. 

Contrairement aux idées reçues, l’accumulation d’acide lactique n’a pas de lien avec les courbatures puisqu’il est éliminé des tissus musculaires dans les 2 heures qui succèdent l’effort.

Puis-je faire du sport avec des courbatures ?

Tout dépend de l’intensité de la douleur bien entendu car cela reste des micro-déchirures. Si elles sont douloureuses, il est recommandé d’attendre le jour suivant. La question à se poser est « puis-je faire travailler les muscles non courbaturés sans avoir mal ? », si oui, alors faites-le, si non, abstenez-vous au moins un jour.

Eviter les courbatures :

• S’entrainer régulièrement : plus vous êtes régulier, plus votre corps va s’habituer et atténuer les courbatures pour les faire disparaitre. Tant que vous ressentez des courbatures, c’est que votre corps n’a pas mémorisé vos entrainements et qu’ils sont peut-être trop espacés.

• Bien s’échauffer avant un entrainement, surtout si celui-ci est intense.

• Ecouter son corps : se challenger oui, repousser ses limites oui mais pas ses possibilités !

• Boire de l’eau régulièrement, avant et  tout au long de l’effort, petite gorgée par petite gorgée. Inutile de boire 1 litre d’eau puis plus rien pendant 30 minutes donc.

• Veiller à consommer un en-cas avant et/ou après l’effort. Celui-ci devra être à base de protéines et de glucides.

• S’étirer en fin de séance et bien penser à expirer lentement.

• Prendre un bain pas trop chaud et terminer par de l’eau froide, au moins sur les jambes.

• Des séances de cryothérapie peuvent être bénéfiques.

• Un running de décrassage à faible allure de 20 minutes peut aussi permettre la réactivation du muscle.

• Avoir une alimentation adaptée : faire du l’exercice nécessite une alimentation qui contient des protéines et des glucides.

• Se masser avec de l’arnica et des huiles essentielles de menthe poivrée, de romarin à camphre et de gaulthérie couchée.

Et vous, quelles sont vos astuces anti-courbatures?

N’hésitez pas à me suivre sur Instagram/Instasory pour toujours plus de conseils et motivation : instagram de Lotus & Bouche Cousue

Partager cet article :
Écrit par Lotus & Bouche Cousue