stand-up-paddle-02

Le Stand-up paddle : un sport d’eau qui peut se pratiquer sur la mer, l’océan ou un lac et qui permet à la fois de travailler le physique, mais aussi de libérer l’esprit. Zoom sur le SUP…

Le stand-up paddle

Comme je vous l’expliquais dans l’article On a testé le stand-up paddle, cette pratique m’a séduite l’an dernier. Alors même si je ne suis pas passionnée au point de pratiquer le SUP l’hiver, je dois avouer avoir hâte que les températures deviennent plus clémentes pour pratiquer à nouveau. Le principe ? Un sport de glisse nautique où l’on se tient debout sur une planche, en avançant grâce à une pagaie.

C’est pour qui ?

Pour tous ceux qui savent nager ! Si vous n’êtes pas un grand sportif, il faudra alors trouver la posture qui vous met à l’aise et en équilibre. Rien ne vous empêche de débuter à genoux, auquel car la planche devient plus stable et facilement maniable.

stand-up-paddle-03

Les bienfaits du SUP

Ce sport est très complet et fait à la fois du bien au physique et à l’esprit :

  • Il fait appelle au cardio et peut brûler jusqu’à 1 000kcal/heure en cas de bonne pratique.
  • Il tonifie beaucoup de muscles (cuisses, épaules, abdominaux etc.).
  • Il permet de rester gainé et améliore ainsi la posture.
  • Il fait aussi travailler les muscles profonds.
  • Il améliore la proprioception, c’est-à-dire le contrôle conscient et inconscient de l’équilibre du corps. Cela permet notamment de limiter les risques de blessure.
  • Il permet de vider la tête puisque vous êtes en phase avec la nature (océan, mer, lac, rivière etc.) et vous devez vous concentrer sur vos mouvements.

Quel équipement ?

Soit vous allez en centre nautique pour louer tout le matériel, soit vous souhaitez vous équiper. Dans ce dernier cas, pour ma part je suis allée sur The Corner Shop, un spécialiste des sports d’eau qui propose en plus des accessoires vraiment sympa.

stand-up-paddle

Pour aller plus loin :

Une fois la technique bien acquise, rien ne vous empêche de complexifier la pratique, soit en créant un parcours avec un temps précis à faire, soit en pratiquant le fractionné (sprint et rythme modéré alternés).

Pour les adeptes, voici un magazine très bien fait, dédié à cette discipline  SUPmag.

Écrit par Lotus & Bouche Cousue