se-sevrer-du-sucre-05

Réussir à se sevrer du sucre : réelle addiction, la surconsommation de sucre raffiné est souvent prise à la légère. Et pourtant, elle peut être responsable de bon nombre de maux. Comment parvenir à arrêter de consommer excessivement cet aliment nocif ? 

Qu’est-ce que le sucre raffiné ?

Le sucre non raffiné conserve les nutriments de la canne à sucre dont il est extrait, le sucre raffiné quant à lui est juste calorique et ne dispose pas de nutriment. Cependant, le sucre issu de la betterave est en France majoritairement (90%) blanc naturellement, sans suivre de traitement. Attention tout de même, la cassonade (ou sucre roux) ne dispose que de très peu de nutriments car elle a subi un traitement, plus léger que le sucre blanc certes, mais est raffinée également. Privilégier donc les sucres complets qui gardent tous leurs éléments nutritifs (vitamines, acides aminés et minéraux) mais disposent d’un pouvoir sucrant plus faible.

se-sevrer-du-sucre-03

Le sucre appelle le sucre

Le sucre raffiné est le fruit de l’industrialisation moderne. Aussi, notre organisme n’est pas conçu pour ingérer ce type d’aliment non naturel. Comme je l’explique dans l’article L’insuline, cette hormone fait-elle grossir ?, lorsque l’on consomme un aliment sucré, notre taux de sucre dans le sang (la glycémie) augmente de manière anormale, voire dangereuse si le taux est trop élevé. Le corps produit dès lors une hormone dont le rôle est de réguler ce taux de sucre : l’insuline. En clair que cela signifie t-il ? Plus on mange sucré, plus l’insuline est forte et donc plus la glycémie chute…. ce qui amène à ce qu’on appelle communément « l’hypoglycémie » et donc à l’envie de manger sucré, une fatigue passagère ou même des crises compulsives de sucre. C’est un cercle vicieux qui se résume simplement par le sucre appelle le sucre.

L’addiction au sucre

Les personnes dépendantes au sucre sont souvent incomprises. On estime que le tabac ou l’alcool sont des addictions mais rarement le sucre. Et pourtant, c’est une réelle souffrance. Il faut donc bien considérer que le sevrage sera une vraie étape, qu’il y aura des moments difficiles et que votre volonté sera mise à rude épreuve.

se-sevrer-du-sucre-04

Identifier la cause

Avoir une addiction, quelque soit sa formalisation, n’est pas anodin. Il faut donc analyser la raison de cette consommation excessive de sucre. L’addiction au sucre peut avoir différents facteurs :

  • L’hypoglycémie : vous ne mangez pas suffisamment consistant ou correctement (voir les différences entre calories pleines et calories vides), et votre cerveau vous réclame du sucre pour retrouver un fonctionnement « normal ».
  • Le besoin de réconfort : le sucre est souvent considéré comme l’aliment pansement. C’est-à-dire qu’il va procurer un bien-être même si on ne ressent pas de coup de blues à proprement parlé. Cela peut être un réconfort après une journée de travail par exemple; pas besoin de gros traumatisme, c’est bien là le problème.
  • Le stress ou la peur : ces sentiments libèrent du glucose dans le sang ce qui va alerter le cerveau et fera des réserves en créant ainsi des envies.
  • Un dysfonctionnement du foie ou du pancréas 
  • Un déséquilibre en sérotonine ou dopamine 
  • Des carences en vitamine B ou calcium se-sevrer-du-sucre-02

Mise en garde

Attention aux faux amis ! Les produits lights ou les produits à base d’édulcorants artificiels par exemple ne constituent en rien une alternative. En effet, même s’il disposent de moins de calories, le goût sucré envoie la même information au cerveau que si vous consommiez un produit vraiment sucré. Ce qui veut dire que le cercle vicieux est tout de même enclenché !

12 conseils pour se sevrer du sucre

FICHE-SE-SEVRER-DU-SUCRE

Écrit par Lotus & Bouche Cousue