Carnet de voyage : Stockholm, la Venise du Nord, anciennement ville des Vikings, est une promenade paisible au bord de l’eau, un plat de caribou dans un restaurant cosy en bois ou une balade saupoudrée de cannelle au cœur du quartier historique. Stockholm est en réalité tout ça à la fois et bien davantage. Quelque soit le mois, la capitale suédoise chante un air de Noël une fois le jour évanouit et nous embrasse gentiment le front de sa sérénité.

Généralités

Avant de détailler les endroits à voir absolument, voici les incontournables de la ville :

La couronne suédoise

La Suède ne pratique pas l’euro, bien penser donc à faire du change. A ce jour, 1 couronne suédoise équivaut à 0,10 euros.

Kanelbulle

Il s’agit d’un roulé à la cannelle qui équivaut en terme d’institution (et de prix) à notre croissant français. Les suédois en raffolent et en mangent à presque à toutes les heures. Il faut dire que c’est moelleux et plutôt savoureux, accompagné d’une boisson chaude. Le kanelbulle a même sa journée nationale le 4 octobre c’est dire ! Bref, impossible de se rendre en Suède sans goûter cette pâtisserie dont il existe une myriade de dérivés, dans n’importe quelle Konditori  (pâtisserie) suédoise !

carnet-voyage-suede-stockholm-08

Le Monoply Suédois (ou le systembolaget)

Avouez, vous avez fait comme nous, en pensant qu’ils avaient leur propre jeu de société avec la rue Ikéa et l’avenu H&M 😉 En réalité il s’agit de la réglementation d’ alcool. Suite à un fort taux d’alcoolémie, le pays a décidé de régir toutes les ventes d’alcool (à plus de 3,5 degrés) et a ouvert ses propres « magasins » de vente d’alcool : les systembolaget. Impossible donc d’acheter son vin au supermarché du coin, l’état a le monopole de l’alcool. Vous en trouverez donc un peu partout mais attention, ceux-ci ferment souvent vers 18h. Après cela impossible de vous procurer des bouteilles. Vous pourrez toujours demander au verre dans les restaurants mais le prix y est assez élevé.

Le métro

Il est simple à utiliser bien que la langue nous soit absolument étrangère. OK, on vérifie l’appellation de la station toutes les 2 secondes, puisque toutes ces syllabes en consonnes nous perdent un peu, mais on se retrouve facilement dans la ville ! Le coût du transport est assez élevé, il équivaut à un trajet londonien en métro. Ainsi, prévoyez donc le budget transport dans votre week-end ! A titre d’information, nous avons payé une carte de métro à environ 2€ que nous avons chargé pour 48h pour 11€ pour être plus libres.

carnet-voyage-suede-stockholm-07

Le suédois

Le suédois n’est pas à première vue des plus chaleureux, mais pas rustre non plus. Chacun suit sa vie sans vague, en quelques sortes dans sa kanelbulle. Aussi, cela vaut une tranquillité assez inhabituelle pour une capitale. En 3 jours, nous n’avons pas entendu une seule sirène police et pompier confondus, pas de haussement de voix, les latins doivent certainement le perdre… leur latin ! Pas de drame, chacun sa parenthèse, voilà pourquoi Stockholm est si paisible !

La vie à la suédoise

Les suédois ont un rythme un peu décalé du notre. S’ils prennent le petit-déjeuner entre 6h et 7h, soit comme nous, ils « lunchent » entre 11h et midi, et dînent entre 16h30 et 18h30. Ce rythme est en réalité peu surprenant quand on sait qu’en plein hiver le soleil commence à décliner à… 14h30 ! Les rues demeurent calmes, même les vendredis et samedis soirs, pas de beuveries extérieures malgré la réputations des cuites de fin de semaine suédoises.

carnet-de-voyage-stockholm-15

Le pourboire

Comme dans beaucoup de pays autre que le notre, la Suède pratique le fameux « tips ». Pour les hôtels et les restaurants ils l’incluent dans le service, en revanche pour les taxis c’est environ 10% de la course.

Stockholm : Beautiful v’îles

La particularité de cette capitale est qu’elle se constitue de 14 îles, qui se rejoignent grâce à des ponts. Si vous êtes bien chaussé(e), la visite se fait facilement à pied.

Rejoindre le centre-ville depuis l’aéroport

C’est assez accessible puisqu’un train relie l’aéroport au centre-ville pour environ 10€. Le train s’arrête à Stockholm Central en moins de 30 minutes (20 minutes pour l’express qui sera au même prix que le train normal si vous êtes au moins 4). De là, il est facile de rejoindre le métro pour finaliser son trajet (environ 3€ le ticket).

Galma Stan

C’est l’île du centre historique de Stockholm. Ici, petites ruelles, magasins souvenirs, rues pavées vous ouvrent leurs bras. Cette île en comprend en réalité trois (Stadsholmen, Riddarholmen et Helgeandsholmen) qui sont petites et se parcours en une demi-journée. Facile d’accès, les lignes de métro rouge et verte mènent à la station éponyme. Sur cette île se situe la charmante place Stortorget où se trouvent les fameuses maisons typiques colorées avec également le musée de cet homme qu’on ignore souvent suédois : Nobel, la cathédrale de la ville ou le Palais royal qui propose une modeste relève de la garde (de juin à août, du lundi au samedi à 12h15 et à 13h15 le dimanche. de septembre à juin le mercredi et le samedi à 12h15 et le dimanche à 13.15). C’est clairement l’endroit le plus charmant de la ville, surtout le soir venu, les guirlandes restées là toutes l’année nous feraient presque croire à une rencontre avec le Père-Noël au coin d’une rue. Les rues les plus animées sont parallèles, Österlanggatan et Vasterlanggatan et sur cette dernière se trouve au 68, Aifur Krog & Bar, un bar/restaurant Viking au décors exceptionnel où il est conseillé de réservé.

carnet-voyage-suede-stockholm-02

 carnet-voyage-suede-stockholm-03

carnet-voyage-suede-stockholm-06

Södermalm

Il s’agit de l’île au dessous de Galman Stan. Plus vaste, celle-ci offre un paysage différent de la Suède. Nous nous sommes arrêté à la station de métro ligne verte Medborgarplatsen pour débuter notre promenade qui se fait en une grosse demi-journée. Nous avons privilégié le coté droit de l’île avec le quartier de Sofo. Ce quartier rappelle étranglement celui de Soho à New-York : ancien quartier industriel « bobohisé » et devenu branché. Les rues sont calmes et résidentielles, mais le côté est de l’île est pour le moins surprenant. On y trouve de petites maisons de pêcheurs suspendu sur des rochers au milieu… des immeubles et anciens entrepôts.

carnet-de-voyage-stockholm-11

carnet-de-voyage-stockholm-10

carnet-de-voyage-stockholm-12Vue sur Galma Stan, en longeant les rives du nord-est

Ostermalm

Ce quartier situé au nord-ouest est celui du shopping chic. Quartier riche, il est agréable de traverser les rues Birger Jarlsgatan et Biblioteksgatan et la place Stureplan. Pour les moins dépensiers, il est agréable de longer les rives de ce quartier paisible qui vous conduira sur l’île de Djurgarden, faite de parc, verdure et activités de loisir. C’est l’endroit idéal pour se détendre autour d’un verre sans foule amassée.

carnet-de-voyage-stockholm-13

carnet-de-voyage-stockholm-14

carnet-de-voyage-stockholm-16

Normalm

Le sud de ce quartier est le centre-ville moderne de Stockholm, tandis que le nord est surtout résidentiel. Vous y trouverez de quoi manger, faire des boutiques etc. La vie y est dynamique. C’est ici que se trouve l’une des fameuses pâtisseries de la capitale : Vete Katten. Le décor est à la fois vieillo et scandinave et la queue peut décourager, mais cet endroit vaut le coup ! Vous y mangerez toutes les spécialités salées et sucrées et Suède.

Gastronomie

Il serait dommage de se rendre en Suède sans goûter les spécialités, qui sans complètement dépayser nos papilles françaises, restent tout de même étonnantes ! Dans des restaurants locaux, mangez du renne ou de l’élan, du hareng, des airelles rouges (cranberries), des boulettes de viande ou encore le fromage jaune västerbotten.

carnet-de-voyage-stockholm-09

Partager cet article :
Écrit par Lotus & Bouche Cousue